Le Dinoblog

La paléontologie dans tous ses états, par l'équipe du musée des dinosaures

Articles taggés ‘mammifères fossiles’

Durant deux dizaines de millions d’années, les rives du Pacifique, du Mexique au Japon en passant par l’Alaska et les Iles Aléoutiennes, furent habitées été comme hiver par des troupeaux de mammifères aussi étranges que paisibles : les Desmostylia. Barbotant dans les prairies de laminaires et varechs de ces rivages, leurs familles prospéraient sur les côtes rocheuses et les plages, fourrageant ici les arbrisseaux et herbages, digérant là le ventre au soleil, sans ennemis déclarés hors les insectes piqueurs. Pour les décrire on doit emprunter au morse pour la tête, à l’ours blanc pour l’art de la nage en eau profonde, à l’hippopotame pour le tour de taille, au cheval pour le régime alimentaire. Alors j’ai décidé de les baptiser dans un premier temps chevaux-marins, en oubliant leurs divers patronymes scientifiques presque toujours imprononçables, dont je ne donne qu’un échantillon : Ounalashkastylus tomidai. Mais pour leur port, leur façon de se déplacer aussi bien dans l’eau qu’à terre, il serait préférable de les dénommer ours de mer. Pour résumer, voici l’histoire des chevaux-ours marins qui longeaient en piochant les plages et estuaires du Pacifique voici une dizaine de millions d’années. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Décidément, les Mammifères du Mésozoïque ne cessent de nous épater, et on découvre chaque jour un peu plus qu’ils savaient faire face à bien des situations, trouver des solutions, et en un mot s’adapter. Qui oserait aujourd’hui encore les qualifier de primitifs, comme ce fut longtemps le cas dans bien des manuels ? Lire plus…

Facebook Twitter Email

Au Jurassique, les Mammifères s’éclatent.

« Grands mères que vous avez de petites dents ! » s’exclamaient encore il y a peu les paléontologues qui s’intéressaient aux premiers tout petits pas de la gent mammalienne née avec Morganucodon voici plus de 200 millions d’années. D’autres plus moqueurs encore, racontaient à l’envi que ces petites bestioles, aussi insignifiantes qu’aujourd’hui les musaraignes, et sans doute toute aussi puantes, avaient vécu dans l’ombre des Dinosaures, ces géants qui dominaient alors et par la taille et le nombre les paysages du Mésozoïque. C’était sans compter qu’un beau jour toute une nation sortirait d’une torpeur séculaire et partirait à la recherche de nos origines à nous les Mammifères supérieurs. Oui la Chine s’est réveillée et depuis étonne, et ce bouquet qui illustre la diversité des adaptations constatées chez les Mammifères du Jurassique dans ce pays grâce aux fiévreuses recherches de ses paléontologues est l’une des nombreuses illustrations de son dynamisme et de la sagacité de ses savants dans bien des disciplines, et en particulier celle qui me passionne : l’origine des Mammifères. Sur le sujet et grâce à eux, les idées reçues volent en éclat et un récent article en fait la démonstration (1). Son titre est un jeu de mot intraduisible mais lumineux « Mammalian Evolution : A Jurassic Spark » ! Et une belle image synthétise les avancées spectaculaires réalisées depuis les années 2000. Le schéma est pourtant incomplet…car cela va très vite dans ce domaine. Aussi après l’avoir commenté, j’ajouterai quelques nouveaux fossiles pour compléter le tableau. Lire plus…

Facebook Twitter Email