Le Dinoblog

La paléontologie dans tous ses états, par l'équipe du musée des dinosaures

Catégorie : Ornithopode

Il y a quelques mois une petite fille très sérieuse me demandait combien de temps un dinosaure passait dans son œuf avant d’éclore. Et bien chère petite fille lui répondis-je, on n’en sait fichtre rien ! Et on n’a même aucun moyen pour le savoir. Elle me contempla, déçue, avec un peu de commisération tout de même, comme l’on regarde un vieil oncle un peu couillon incapable de répondre aux questions les plus élémentaires alors qu’on le paie pour ça (ce à quoi je ferais d’ailleurs remarquer, en ces temps de campagne électorale, que si tout salaire méritait travail ça se saurait). Et bien ma réponse était lamentable en réalité, mais pour ma défense je dirais que c’est de la faute à von Ebner. Viktor von Ebner (1842-1925), fut un distingué anatomiste autrichien. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Michel a été troublé par cette histoire de zébrures sur la queue des hadrosaures dont il fut question le mois dernier sur le DinOblog : Drôles de zèbres, la queue de Saurolophus.

Et aussi sans doute par cet autre hadrosaure qui avait une petite crête charnue sur le sommet du crâne et dont il fut question à Noël dans ce billet de saison : Le Père Noël chez les dinosaures et le syndrome du hérisson

Synthèse de toutes ces nouveautés, voici le Scotlandosaurus. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Il ne sera pas question ici du niveau de la mer, hélas, croyez bien que celui-là continuera de monter. Plus prosaïquement, c’est au niveau des paléontologues que l’on s’intéressera…

Iguanodon ! Bientôt 200 ans de succès pour la « dent d’iguane » de Gideon Mantell, et pour fêter ça des controverses toutes neuves aussi. Des controverses un brin ésotériques puisqu’elles concernent la classification des différents représentants britanniques de la famille des iguanodontidés. Pour saisir toute la saveur de la dispute, replongeons nous d’abord dans un lointain passé : en 1822 (ou 1821, ou 1820, enfin dans ces années-là) le bon Docteur Mantell s’en va visiter ses patients dans le Sussex, au sud de l’Angleterre. Madame Mantell, qui l’a accompagné, s’ennuie ferme pendant que son mari soigne son petit monde, elle se balade autour de leur tilbury (qui est une voiture hippomobile légère) et voilà-t’y-pas qu’elle tombe sur de bizarres dents fossilisées dans la forêt de Tilgate. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Les hadrosaures sont un grand groupe de dinosaures herbivores du Crétacé, affublés d’un large bec aplati qui leur a valu le surnom moyennement enviable de « becs de canard ». On en trouve un peu partout sur la planète à la fin de la période. S’ils avaient donc apparemment la bougeotte, ils possèdent d’autres caractéristiques intéressantes : ils ont fait partie du menu quotidien des tyrannosaures (voir ici ou ici) et leurs crânes étaient surmontés de curieuses excroissances (voir ici). Mais c’est pas tout, mais c’est pas tout : que ce soit dans le désert de Gobi ou dans les badlands de l’Alberta, on retrouve fréquemment leurs restes momifiés, ou du moins des squelettes entourés de moulages naturels de la peau. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Diable, mais qu’est-ce donc que ce syndrome du hérisson ? Imaginez un paléontologue (d’espèce inconnue) qui se pencherait dans quelques millions d’années sur le squelette fossilisé d’un hérisson. Notre habile chercheur, après un rapide coup d’œil à ses petites dents pointues, le classera fort correctement parmi les mammifères insectivores, puis demandera au Mazan et au Michel Fontaine de son temps de dessiner une reconstitution de l’animal : les susdits dessineront donc une petite bestiole poilue (puisque c’est un mammifère), sorte de souris à queue courte mais évidemment dépourvue de piquants (puisque ceux-ci ne se seront pas fossilisés). Autant dire que le résultat final sera très éloigné de l’apparence réelle du hérisson ! En l’absence de parties molles fossilisées, nous sommes évidemment dans la même situation que notre paléontologue du futur quand il s’agit des dinosaures : à quoi ressemblaient-ils quand ils n’avaient pas de plumes ?

Lire plus…

Facebook Twitter Email