Le Dinoblog

La paléontologie dans tous ses états, par l'équipe du musée des dinosaures

Articles taggés ‘Jean Le Loeuff’

Danonino est-il un dinosaure ?

« Pour Danone, la poule aux œufs d’or est un dinosaure bleu. C’est grâce à Dino, la mascotte de son yaourt Danonino, que le numéro 1 mondial des produits laitiers pour enfants a regonflé ses bénéfices l’an dernier. » C’est ce que nous apprend une récente livraison du Canard Enchaîné, célèbre volatile qui ne se contente pas d’inspecter les petites manies pas très catholiques de quelques politiciens sur le retour. Le Canard raconte que l’ONG Foodwatch, probablement constituée d’observateurs de nos habitudes alimentaires, a lancé une pétition contre Danone afin que la célèbre marque cesse d’induire les consommateurs en erreur. Pourquoi ? Parce que « sur l’emballage du yaourt figurent en gros, à côté du petit dinosaure, des pêches, des abricots, des fraises, etc. alors qu’il n’y a pas l’ombre d’un fruit dans le laitage ». Lire plus…

Facebook Twitter Email

INFOS

    Jean Le Loeuff donnera une conférence au Muséum d’histoire naturelle de Genève le vendredi 24 février de 19h à 19h45 : La reconstitution des  dinosaures.       Sans inscription – entrée libre et gratuite – tout public

 

 

 

Vous pouvez désormais retrouver le musée sur Instagram (musee_des_dinosaures) pour partager toutes nos photos d’actualités, d’archive, de fouilles, de fossiles et de reconstitutions.

Facebook Twitter Email

Les ostéodermes de titanosaures constituent une passionnante énigme de la paléontologie depuis une trentaine d’années. Chez les dinosaures on a longtemps pensé que ces ossements qui se développent dans la peau (d’où leur nom) comme chez les crocodiles étaient l’apanage des ankylosaures. Ces dinosaures ornithischiens sont en effet entièrement caparaçonnés de plaques osseuses dont la fonction défensive paraît évidente. En 1980, les paléontologues argentins Bonaparte et Powell surprirent leur monde en décrivant des ostéodermes associés à un squelette du titanosaure (un dinosaure sauropode, donc) Saltasaurus loricatus. Saperlipopette ! Un sauropode couvert d’os ! Lire plus…

Facebook Twitter Email

Il y a quelques mois une petite fille très sérieuse me demandait combien de temps un dinosaure passait dans son œuf avant d’éclore. Et bien chère petite fille lui répondis-je, on n’en sait fichtre rien ! Et on n’a même aucun moyen pour le savoir. Elle me contempla, déçue, avec un peu de commisération tout de même, comme l’on regarde un vieil oncle un peu couillon incapable de répondre aux questions les plus élémentaires alors qu’on le paie pour ça (ce à quoi je ferais d’ailleurs remarquer, en ces temps de campagne électorale, que si tout salaire méritait travail ça se saurait). Et bien ma réponse était lamentable en réalité, mais pour ma défense je dirais que c’est de la faute à von Ebner. Viktor von Ebner (1842-1925), fut un distingué anatomiste autrichien. Lire plus…

Facebook Twitter Email

S’il n’est pas, loin s’en faut, l’un des dinosaures les mieux connus ostéologiquement parlant, Agustinia est un incontournable pour les collectionneurs de figurines de dinosaures : c’est un sauropode de taille moyenne recouvert d’extraordinaires appendices osseux prolongeant ses vertèbres et constituant une double crête sur son cou et son échine dorsale. L’animal vivait en Argentine, dans la province de Neuquen et qui plus est durant l’Aptien (125-113 Ma). Il a été découvert à la fin des années 1990 et décrit par le pape de la dinosaurologie argentine, José Bonaparte, en 1999. Lire plus…

Facebook Twitter Email