Le Dinoblog

La paléontologie dans tous ses états, par l'équipe du musée des dinosaures

Catégorie : Crises biologiques

Une fois n’est pas coutume nous consacrerons ce billet à une note parue dans un journal que nous lisons trop rarement : l’International Journal of Astrobiology. Comme son nom l’indique cette revue scientifique très sérieuse est consacrée à la biologie extraterrestre. Leur sujet d’étude n’ayant pas encore été découvert, les astrobiologistes sont forcément des experts en matière d’hypothèse, la méthode ayant fatalement plus d’importance que les observations, en l’absence de matériel à observer. Notons que la paléontologie extraterrestre (que l’on baptisera astropaléontologie ou xénopaléontologie) relève également de l’astrobiologie. Hélas le xénofossile, humble cellule ou ET (celui de Spielberg) disparu, reste aussi à découvrir. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Lire plus…

Facebook Twitter Email

Aujourd’hui nous causerons de terriers. Il ne sera hélas pas question de rabouillères pleines de petits lapins tout mignons ni même des vastes galeries que creusent les blaireaux et encore moins des confortables, quoique légendaires, terriers des Hobbits, mais de paléoterriers. Plus précisément vous entretiendrai-je de terriers vieux de 250 millions d’années qui furent creusés du temps de la plus grande extinction de l’histoire de la vie, la limite Permo-Trias, entre les ères paléozoïque et mésozoïque. Lire plus…

Facebook Twitter Email