Le Dinoblog

La paléontologie dans tous ses états, par l'équipe du musée des dinosaures

Les fossiles ne servent à rien !

Le 17 décembre 2014 par Lionel Cavin

Dans la série « je déconstruis la paléontologie » (ou « je scie la branche sur laquelle je suis assis »), après « les dinosaures n’existent pas ! » voici donc « les fossiles ne servent à rien ! ». Le but n’est pas de traiter du rôle éventuel des fossiles dans la bonne marche du monde car on sait bien que, mis à part le pétrole (et éventuellement les microfossiles qui permettent de le découvrir), les fossiles sont d’une inutilité confondante. Ils ne servent au plus qu’à connaître comment la vie s’est développée sur Terre pendant quelques milliards d’années, une futilité… Il s’agit ici d’aborder une question très académique, mais fondamentale pour les amateurs de paléontologie que nous sommes : les fossiles sont-ils utiles pour reconstruire les phylogénies ? En d’autres termes, a-t-on besoin de connaître l’existence des dinosaures pour savoir que les plus proches parents des oiseaux sont les crocodiles ? Lire plus…

Facebook Twitter Email

Publié dans : Nouveautés,Poissons fossiles

C’était le 30 novembre 1974 : bon anniversaire Lucy

Le 30 novembre 2014 par Jean-Louis Hartenberger

C’est en Éthiopie, dans l’Hadar, sur les rives de l’Awash, que furent débusqués en novembre 1974, voici donc quarante ans, les restes d’un hominidé de plus de 3 millions d’années. Les auteurs de cet exploit scientifique sont une équipe bigarrée, internationale aussi obstinée qu’enthousiaste de géologues et paléontologues et de leurs assistants. Surnommée Lucy, cette petite femme venue du fond des âges fera, comme la chanson, le tour du monde, et avec elle, la paléoanthropologie verra naître un nouveau paradigme. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Publié dans : Afrique,Fouilles paléontologiques,Histoire de la paléontologie,Nouveautés

L’oeil de Michel : Deinocheirus

Le 26 novembre 2014 par la rédaction

L’article de Jean Le Loeuff sur la découverte du corps de Deinocheirus (voir ici) inspire l’artiste.

Facebook Twitter Email

Publié dans : Nouveautés

Deinocheirus, l’antimanchot qui a retrouvé son corps

Le 24 novembre 2014 par Jean Le Loeuff

Antimanchot ? Ben voyons, le néologisme ne coûte pas cher sur le DinOblog soupirez-vous. Certes, c’est un tantinet limite comme substantif mais après tout ça ne gène personne que les physiciens nous saoulent avec de l’antimatière à longueur de temps. Et puis si vous n’êtes pas d’accord, dites-moi donc comment vous appelleriez une personne qui, suite à un accident, n’aurait conservé que ses bras ? Entendons-nous, quand j’écris « que ses bras », c’est vraiment que ses bras. Les jambes, le tronc et la tête ne sont plus là et on a donc l’exact contraire du manchot, d’où mon antimanchot. OK le pronostic vital du patient après un tel accident est très mauvais, je suis d’accord, mais souvenez-vous que ceci n’est pas un blog de chirurgie extrême mais un blog de paléontologie où la survie du patient n’a pas à être prise en compte sérieusement. Donc vous pouvez admettre avec moi, en attendant que le Petit Larousse nous emboîte le pas, qu’un antimanchot fossile est un organisme dont on ne connaît que les bras. Et le plus célèbre antimanchot de la paléontologie jusqu’à ce lumineux automne 2014, c’était Deinocheirus. Lire plus…

Facebook Twitter Email

Publié dans : Nouveautés

Depuis que je suis gamin, j’entends dire que les mammifères mésozoïques ont vécu dans l’ombre des dinosaures. C’est vrai que les dinosaures sont généralement du genre balèze mais, ma bonne dame, imaginez un peu la taille de l’ombre d’un dinosaure ! Au petit matin, elle était certainement suffisamment grande pour pouvoir abriter toute une ménagerie de bêtes à poils. Qu’on ait pu y faire tenir tout le zoo de Vincennes ou non, ce qui est sûr en revanche c’est que pas mal d’idées reçues se sont logées dans ces zones d’ombre dinosauriennes … Alors, les mammifères mésozoïques ont-ils jamais vu la couleur du jour ou bien ont-ils été condamnés à un long séjour à l’ombre des sauriens ? Deux récentes études ont permis à ces mammifères de seconde zone (ou devrais-je dire de seconde aire) de sortir de l’ombre des terribles lézards.

Dans l’ombre de dinosaures. Copyright GraphicMaster

Lire plus…

Facebook Twitter Email

Publié dans : Afrique,Nouveautés